eWork: créateur ou destructeur de lien? #anae10


Par admin

Présenté par Michel Bensadoun, avec la participation de Jennifer Schenker (@jennschenker et créatrice d’Informilo).

MB: quel est l’apport des nouvelles technologies (Facebook, Twitter, etc.) dans les relations au sein des grandes entreprises, comment ces entreprises utilisent ces moyens, que changent-il dans les métiers de l’événement? 

Jennifer Schenker: on associe les technologies au progrès, mais cela n’est pas automatique.

Autrefois, les ordinateurs n’étaient pas sociaux: au début, on était seul devant un clavier et un écran. Les communications par machine se sont peu à peu développées: mail dans les années 80, web dans les années 90. Aujourd’hui, être sur un ordinateur signifie $etre connecté aux autres par le web.

Toutes les entreprises ne bénéficient pas de la même manière de ces technologies. Tous les salariés non plus.

Ex: la relation au courrier électronique varie selon les individus. Les employés les mieux connectés à leurs managers sont plus « rentables » que les autres. Mais les employés connectés à trop de managers sont moins efficaces.

Les médias sociaux permettent de mieux étudier – au niveau recherche – le comportement social en entreprise, et sur la valeur des échanges, l’innovation et la transmission du savoir. Particulièrement parlant pour les entreprises globales.

55000 salariés IBM participent au réseau social interne IBM. Ils y partagent contenus persos et contenus professionnels.

La valeur des médias sociaux dépend de ce qu’on en fait. Ne pas être partout, être là où se trouvent vos clients, vos salariés.

Ex: Facebook n’est pas que pour les étudiants ou les utilisations personnelles. De plus en plus utilisé par les entreprises pour développer leur notoriété, recruter des employés, intercepter des prospects, tester de nouveaux produits, etc.

Les entreprises qui utilisent les médias sociaux constatent une réduction de leurs investissements marketing, un accroissement de la confiance et de la satisfaction des clients. Les contacts personnels peuvent même devenir des prospects.

Comment procéder? Dans le profil Facebook de chacun, parler de son entreprise: la page profil est le début de la campagne marketing, et la marque, c’est vous. Rejoindre les groupes, par secteur, par profession, par marques. 

Ne pas oublier Twitter. Twitter et Facebook sont compatibles et sont des moyens de promouvoir les marques.

LinkedIn et Xing ne doivent pas non plus être négligés: contacts avec collègues, alumni. Mais au-delà, utiliser les services Premium qui montrent plus d’informations que pour un usage classique.

 

 

Posted via email from Université d’été de l’événement – ANAé 2010

Laisser un commentaire