Un geste environnemental en ce début d’année ?


Par LE GESTE ENVIRONNEMENTAL

Depuis 2007, la plupart des municipalités ont prévu des points d’apport volontaire des sapins naturels en fin de vie, c’est-à-dire après Noël.
Et cela pour permettre une reconversion durable : utilisation comme biocombustible, mise au compost, broyat pour épandage dans les jardins publics.
Pas exemple, à Paris, 95 points d’apports volontaires sont disponibles du 2 janvier au 1 er février. Bien entendu, les sapins doivent être livrés sans décorations, sans sac et non floqués.
Attention, s’ils sont seulement déposés sur la voie publique, ils seront incinérés.

A noter qu’Ikea a lancé l’opération « Agir à la racine » en partenariat avec l’Office National des Forêts : les clients ayant acheté un sapin, d’une valeur de 20€, ont la possibilité de le rapporter et de se voir remettre 19€ en bons d’achat, l’euro restant étant versé à l’ONF. Plus de 200.000 sapins ont ainsi été récoltés l’année dernière.

Quant aux sapins en plastique (10% des ventes), provenant essentiellement de Chine et produisant, ils ne peuvent être recyclés : ils sont systématiquement enfouis ou incinérés.
Quel bilan carbone pour un sapin naturel ? 3.8 kg équ CO2*.

A vos sapins !

*source : Ellipsos, Société d’experts-conseils québécoise spécialisée en développement durable

Un commentaire sur “Un geste environnemental en ce début d’année ?”

  1. [...] This post was mentioned on Twitter by blogAngels. blogAngels said: RT @ClubPrestaAnae Un geste environnemental en ce début d’année ? http://bit.ly/g5TEgI [...]

Laisser un commentaire