Quel chemin allons nous prendre?


Par LE GESTE ENVIRONNEMENTAL

La concentration en CO2 dans l’atmosphère vient de dépasser le seuil symbolique et historique des 400 ppm,  tandis qu’elle était de 315 ppm en 1958.

Grâce aux carottes glacières, les géologues et paléontologues n’ont jamais observé une concentration supérieure à 300 ppm depuis les derniers 800 000 ans. Autant dire qu’il se passe quelques chose d’important voire de grave dans notre atmosphère et qu’en plus, cela va vite.

Les oscillations de cycles glaciaires (alternance entre les glaciations) tendent à indiquer que nous arrivons à la fin d’une ère interglaciaire, qui dure environ 10 000 ans.

Les températures sont corrélées à la concentration de CO2 atmosphérique. Plus l’activité humaine s’accroît, plus cette concentration s’intensifie et donc plus les températures augmentent à l’échelle mondiale entraînant ainsi un changement climatique. Il faut bien dire qu’un milliard d’êtres humains arrivés sur terre en 11 ans (de 2000 à 2011) et souhaitant consommer, consommer et encore consommer, cela n’ira pas en s’arrangeant.

Au regard des chiffres de concentration de CO2, nous pouvons reconnaître que la machine est probablement entrain de s’emballer : fonte des glaces, élévation du niveau de la mer, catastrophes naturelles, sécheresse,  etc.

 

Il serait temps de s’y mettre non ? Mais à faire quoi ? A être responsable de notre avenir en reconsidérant le présent !

 

Cessons cette fuite en avant : AGISSONS !

 

 

Laisser un commentaire